L’émission « On en parle » sur LCI animée par Valérie Expert, a invité Bernard Clavière

L’émission de LCI à laquelle j’ai été invité à participer (le 8 avril 2010) était un piège !

Le titre en était :

« Sectes : attention aux thérapies du bien-être »

Tout un programme…!!!

Présents sur le plateau :

Les incontournables intermittents du spectacle audiovisuel français que sont Georges Fenech (Président de la MIVILUDES – la nauséabonde Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), et Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste.
Oui, celui qui a voulu me faire un procès pour avoir organisé la Croisade pour la santé, et m’a par la suite téléphoné pour s’excuser de ses excès de parole… (« Vous savez, ce sont les journalistes qui vous poussent… »). Lisez cette petite histoire ici.

Pour parfaire ce tableau, Valérie Expert avait également invité Me Rodolphe Bosselut, avocat au barreau de Paris, avocat de l’UNADFI, et Antoine Guelaud, journaliste, auteur de « Ils ne m’ont pas sauvé la vie ».

Au téléphone, est également intervenue Nathalie De Reuck, journaliste, auteur de « On a tué ma mère ! »

Bonjour l’ambiance…

Au programme : intolérance, arbitraire, mauvaise foi, généralisations hâtives, procès d’intention…

Et bien sûr personne pour apporter la moindre contradiction à ce véritable gratin de la « pensée juste » autoproclamée.

On n’invite pas Bernard Clavière sur le plateau, il pourrait perturber le bon déroulement des litanies de l’obscurantisme…

Non, on me prend au téléphone. C’est plus facile pour couper la parole.

Et tout ce petit monde de s’indigner, de hocher gravement du chef en pointant d’un doigt accusateur aussi bien la croyance en la réincarnation, que les groupes sectaires, les pratiques de santé non officielles, les spiritualités nouvelles, les charlatans…

Allez hop, tout ça dans un même sac, emballez, c’est pesé !…

Tout y est passé pêle-mêle, tout ce qui n’est pas dans la ligne de pensée que voudrait imposer la MIVILUDES à tout un pays. L’amalgame absolu. Le pays est en danger d’insoumission, il faut couper toute tête qui dépasse !

J’ai beau être habitué, je dois dire que cette émission a battu tous les records de partialité, de vulgarité. La déontologie journalistique ? Valérie Expert s’assoie dessus allègrement.

Abasourdi par ce spectacle lamentable (je regardais l’émission avant d’être pris au téléphone), j’ai profité du peu de temps d’antenne qui m’a été octroyé pour exprimer mon indignation, et remettre en ces termes la Miviludes à sa place, puisque son président se trouvait sur le plateau :

« La Miviludes est un chancre purulent, une gangrène qui ronge les esprits et le discernement. »

« La Miviludes sème et encourage l’intolérance, la suspicion et l’arbitraire. »

« La Miviludes est une honte nationale, un fléau social. »

« La Miviludes est l’expression de l’obscurantisme le plus abject, le plus rétrograde. »

« La Miviludes, c’est un gros mot. »

J’ai eu de la chance, nous étions en direct ! Pas de censure, pas de bidouillage comme c’est fréquemment le cas dans nombre d’émissions diffusées en différé.

Bien évidemment, Valérie Expert ne m’a pas gardé longtemps à l’antenne !

Pour conclure, elle m’a demandé ce que ça me faisait d’être mentionné dans le dernier rapport de la MIVILUDES. J’ai éclaté de rire en disant que ça ne m’empêchait pas de dormir.

Il faut lire l’article de Sylvie Simon sur Georges Fenech et la Miviludes.

Il faut lire tout ce qu’écrit si justement Sylvie Simon, en particulier dans la revue Votre santé… Indispensable.

Il faut soutenir les associations qui luttent pour le respect des libertés individuelles et des choix de vie alternatifs comme :

Associez-vous à leur action, militez, exprimez-vous !

En y repensant, j’aurais aimé avoir la présence d’esprit pour dire à JM Cohen que s’il avait raison (cf. sa diatribe contre le jeûne), je devrais être aujourd’hui ou mort ou très mal en point ! Or, c’est exactement le contraire : c’est depuis que je jeûne régulièrement que je me suis libéré de tous mes problèmes de santé.

Comme tant d’autres…

Mais ne nous attardons pas sur cette péripétie.

S’il était besoin de s’en convaincre, la bête n’est pas morte. Elle est encore dangereuse.
Voilà l’enseignement à tirer de cette émission.

Mais c’est avant l’aube que la nuit est la plus noire… Alors gardons l’espoir.

Patience. Les formidables énergies de tolérance et d’amour qui pénètrent maintenant la planète transforment rapidement les cœurs et les esprits.

Juste un peu de patience encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *