Un seul repas par jour, le soir, le meilleur rythme alimentaire

Voilà des dizaines d’années que je ne mange strictement qu’une fois par jour, le soir, lorsque j’en ai fini avec mes activités et obligations diverses.
Je pratique aussi des sports intensifs par tous les temps et toutes les températures, sans avoir mangé donc, depuis parfois plus de 24 heures.
Je ne bois pas non plus car je n’ai jamais soif. J’ai expliqué ça dans un article qui a fait sensation.

J’ai tourné très spontanément cette vidéo lors d’un séjour à la montagne avec mon club l’hiver dernier. On skie 7 heures par jour.
Tous mes amis ne manquent pas de démarrer la journée avec un gros petit-déjeuner, et s’arrêtent aussi à midi pour aller se remplir à nouveau la bedaine, maintenant ainsi leur organisme dans un état de digestion permanente.
Moi, je continue à skier, sans boire, sans manger et avec une énergie formidable jusqu’au soir.
Tous ceux qui se sont libérés de cette habitude sociale des 3 repas par jour savent qu’on est beaucoup plus en forme si on ne mange pas.

La digestion prend de l’énergie.
Si vous observez la nature, le règne animal,  on voit bien qu’on n’est pas fait pour être actif lors de la digestion.

Les bébés, lorsqu’ils ont tété, s’endorment. Avec encore parfois le téton dans la bouche !

Les animaux, après avoir mangé, vont s’isoler et dorment.

Que font les gens qui sont encore un peu à l’écoute de leur corps après avoir mangé ? La sieste !

La nature nous envoie ainsi des messages clairs que nous nous entêtons à ignorer. Bien sûr, nous nous croyons tellement plus intelligents que la Nature !

Nous, nous voudrions manger beaucoup le matin, et après, être actifs : aller travailler et envoyer nos enfants à l’école. Et patatras ! Vers 11 h du matin, ils entrent en hypoglycémie, qui est la conséquence directe de l’hyperglycémie du petit déjeuner. Moi je ne suis jamais en hypoglycémie parce que j’ai un métabolisme parfaitement réglé. Et je n’ai pas faim.

Je suis vraiment persuadé que cette habitude de vie, qui consiste à ne manger strictement qu’une fois par jour est en grande partie responsable de ma libération de tous mes problèmes de santé.

Même en skiant toute la journée par des températures négatives, je n’ai pas froid.
En été, il peut faire cinquante degrés en plein soleil sur un court de tennis, je n’ai pas trop chaud.

Ne me croyez pas sur parole, essayez ! En commençant par sauter le petit déjeuner.

Je rencontre beaucoup de gens qui, après avoir adopté ce rythme de vie, reconnaissent : « c’est formidable, j’ai beaucoup plus d’énergie qu’avant ! »
Forcément, la digestion demande une forte dépense énergétique et donc la nature nous impose une sieste ou au moins un repos après le repas.

Moi quand j’ai fini ma journée, quand je n’ai plus de soucis, je prépare mon repas et je mange l’esprit détendu. Ensuite je peux me reposer, aller au lit quand je veux, en écoutant mon corps.

C’est une hérésie de manger alors qu’on a encore des activités physiques ou mentales prévues. Aucun sportif ne mange avant une compétition ou un entraînement.
Je parle ici des champions, pas des sportifs du dimanche qui, pour la plupart, n’ont aucune notion d’hygiène alimentaire…

Voilà une habitude qui mérite vraiment d’être explorée.
Souvenez-vous : pour obtenir quelque chose qu’on n’a jamais eu (comme la santé, l’énergie, la joie…), il faut nécessairement faire quelque chose… qu’on n’a jamais fait ! (loi du karma, ou de cause et effet).

Détachez-vous de votre dépendance à la nourriture !
Le choix vous appartient… A vous de voir. Pour moi, c’est tout vu !

 

Vous avez apprécié cet article, je vous conseille de lire :
Boire 2 litres d’eau par jour? Foutaise ! Je ne bois jamais, et c’est très bien ainsi. Je vous explique…

P.S. : Si vous avez des questions ou des commentaires sur cet article, je serai heureux d’y répondre. Postez-les ci-dessous, plutôt que sur Facebook, où ils auront de fortes chances de passer inaperçus.


23 commentaires

  1. Gloria   •  

    Bonjour, je suis naturellement adapté à ce rythme de manger que le soir mais je me (vous) pose une question: d’où prennez vous des protéines ?
    Je tiens à mon tonus musculaire et je crains de le perdre si je ne mange pas 1 g de proteines par kg de poids. Dans mon cas 55 kg.
    Merci de votre reponse et félicitations pour le blog que je viens de découvrir.
    Gloria

  2. Matthias   •  

    Incroyable. Je suis tombé sur cet article en faisant des recherches car depuis quelques jours je n’ai aucun appétit la journée, je ne mange que le soir et je me sens merveilleusement bien. J’ai voulu vérifier si ce n’était pas mauvais pour ma santé et cet article me pousse à continuer dans cette voie. Cela fait du bien de savoir que j’ai eu raison d’écouter mon corps.
    Malheureusement on a prit de tellement mauvaises habitudes dans cette société, on passerait presque pour un fou à écouter ce que veut notre corps…
    Ce nouveau mode de vie me paraît comme une évidence, j’ai toujours été freiné après déjeuner par rapport à mon énergie du matin ça n’a aucun sens..

    • Bernard Clavière   •  

      Merci Matthias pour ce beau témoignage. Je te félicite de te poser des questions et de chercher les réponses du côté de la nature et de ses lois dont notre société s’est écartée depuis longtemps.
      Continue et reste en contact !

  3. marie   •  

    Bonjour, mes recherches m’ont amené sur ce blog très intéressant. Moi aussi, je suis tellement fatigué après les repas. Souvent, je digère mal, ballonnements, allergies etc.. J’ai commencé par diminuer mes portions et changer quelques habitudes alimentaires. Mon choix personnelle m’a amené a arrêter complètement les produits animaliers. Maintenant que mon système ce porte mieux, j’ai découvert qu’en sautant des repas, j’avais plus d’énergie. Donc, je suis totalement en accord avec le jeûne. Merci

  4. Richard Wees   •  

    Bonjour,

    J’ai commencé par manger à midi du flocon d’avoine avec du lait et une banane passés au mixer, pour gagner du temps.
    Puis un jour, deux ans plus tard, je me suis rendu compte que j’avais oublié de boire mon mix, et que je ne m’en étais même pas rendu compte jusqu’au soir. Vous avez donc compris comment faire pour arriver à ne manger que le soir.
    J’en ai déduis que ce mix n’était là que pour donner à mon estomac une sensation de réplétion, et j’ai arrêté de manger à midi, alors que je n’ai jamais apprécié de prendre un petit déjeuner classique, tellement peu diététique.
    Me voilà donc comme vous, à ne manger que le soir, depuis 5 ans.
    Avis d’une infirmière : Il paraît que c’est mauvais !
    (celui qui fait autrement est suspect)
    Avis d’un médecin : quand on me parle de jeûne, je pense carences !
    (il croit sans doute que je ne mange que des bananes)
    Avis d’un quidam : Comme tu dois te rattraper le soir ! (je mange normalement le soir, et plutôt moins que les autres, car mon corps est habitué, et mon estomac, rétréci, ne m’autorise plus de repas copieux. Ce qui fait que je ressens souvent un manque de calories vers 23 heures, que je satisfais frugalement)
    Avis d’un diététicien : Il faut manger souvent et peu à la fois (c’est la nouvelle philo du diététicien, l’estomac ne doit pas arrêter de fournir du carburant au corps, sans que celui-ci puisse accumuler les calories)
    Avis du pharmacien : c’est à midi qu’il ne faut manger qu’une fois, car les repas du soir accumulent les graisses car les calories ne sont pas dépensées (moi, je n’ai faim que le soir)
    Il est important de ressentir la faim tous les jours.
    Imitons les prédateurs : on ne leur sert pas de petit déjeuner, ils doivent chasser toute la journée pour peut-être manger le soir.
    Tout le monde peut y arriver.
    Depuis 14 ans, tous les matins, je fais 20′ de rameur, 5′ d’abdos, et 100 fois 16 kg de bench press.
    Je soigne 40 patients d’orthodontie de 14h à 20h.
    J’ai 67 ans et on m’en donne 53.

  5. Starck   •  

    Bonjour Bernard,

    J’essaye depuis un moment de faire un repas par jour.. Je me heurte à quelques soucis…

    Des carences malheureusement.. D’autant plus qu’avec mon diabète de type I on se heurte à une fuite minéral augmenté.

    Et aussi un  »manque » d’énergie.. de calories aussi..

    Et je me refuse à manger des féculents.. devrais-je les réintroduire le temps de m’habituer ?..

    Et ce repas est vécu un peu comme une boulimie..

    Et je reste un peu vazeu.. très dérangeant pour le Badminton à 20h… (D’ailleurs.. ce sport intense/endurant/précis à jeun est impossible j’ai l’impression…)

    En persévérant ça ira mieux? Ou ce genre d’activité ne collera jamais..

    Jusqu’à présent j’arrive à 17h.. et j’ai juste envie de dormir… C’est assez dur..

  6. Geraldina   •  

    Bonjour merci pour cet article, il me conforte dans ce que je pense et ressens. Dès la fin du repas je me sens pas bien je suis très fatiguée, je ressens comme une gêne et quand je ne mange pas je me sens bien.
    Oui cela fait 1 an que je ne petit-déjeune plus le matin en semaine et je m’en porte bien et quand le week-end j’en prend avec mes enfants je met quasiment la journée pour digérer et après j’ai envie de manger tout ce qui est sucré.
    Pensez-vous que l’on peut faire un repas par jour mais le midi svp?!
    Merci d’avance de votre retour.
    Geraldina

    • Bernard Clavière   •  

      Bonjour Geraldina. J’aime bien quand on me demande si « on peut »… Permets-moi d’ironiser gentiment. Veux-tu dire « est-ce qu’il y a une loi qui l’interdit ? » La réponse est non.
      « Est-ce que tu vas mourir si tu manges à midi ? » La réponse est non !
      Alors que veux-tu dire ? On fait ce qu’on veut, quand on veut, comme on veut !!! C’est la beauté de la vie. La liberté.
      Et donc tu peux manger à midi si ça ne te dérange pas d’être somnolente sur ton bureau si tu travailles assise, ou de ne pas être au top quoi que tu fasses, puisque Mère Nature nous dicte de nous reposer après un repas.
      J’avais pourtant l’impression d’avoir été clair dans mon article et ma vidéo…
      Parce que si tu te sens bien le matin sans prendre de petit-déjeuner, comme tu le dis, tu te sentiras tout aussi bien l’après-midi sans prendre de repas de midi. Et le soir, quand tu auras fini ta journée, tu auras tout le loisir de profiter de ton repas en toute tranquillité, et d’aller te coucher quand tu veux.
      Que de la logique ! 🙂

      • Geraldina   •  

        Tout à fait! C’est très clair merci pour votre retour. C’est vrai que je me sens bien sans petit dej donc cela devrait rouler sans déjeuner. Bonne continuation merci

  7. Munier   •  

    Bonjour Bernard

    J’ai 33 ans et je suis heureuse de constater que quelqu’un pense exactement comme moi !
    Je vous comprend totalement et je le retrouve dans vos dire !
    Je mange que le soir ,et je fais ma journée avec un café que je termine rarement !
    Je ne bois qu’au repas du soir !
    Et je me porte a merveille, s’il m’arrive de manger le matin ou le midi je me sens mal, je me traine toute la journée ! Peu de personnes voir même personnes autour de moi me comprend ..
    C’est une habitude, je n’ai pas faim et je me sent bien 😊
    Bonne continuation !

    • Karine   •     Auteur

      Bonjour et merci pour votre message.
      Effectivement, on est souvent mal compris par notre entourage et pourtant, s’ils savaient le bien que ça pourrait leur faire !
      Bonne continuation et bonne santé à vous !
      Cordialement

  8. Arthur   •  

    Bonjour,

    je tente de modifier mon régime alimentaire mais pour l’instant prendre un repas par jour me cause une faiblesse proche de l’évanouissement, j’ai donc arrêté pour le moment. Auriez-vous des conseils pratiques pour passer progressivement à un repas par jour ? Merci

    • Karine   •     Auteur

      Bonjour Arthur,
      Bernard ne donne pas de conseils personnels. D’abord la loi ne lui permet pas de le faire, ensuite, il n’est pas pertinent de donner des conseils sur la base d’un simple message.
      Vous trouverez toutes les informations que partage Bernard dans son livre, sur ce blog, dans ses vidéos, …

  9. Nicolas   •  

    Bonjour Bernard,

    Heureux de croiser un adepte , je croyais être un extraterrestre.
    Voilà plus de dix années, que je ne fais plus qu’un seul repas par jour, le plus curieux s’est que cela s’est imposé à moi naturellement.
    Et je me porte à merveille, jamais affamé, jamais soif
    Comme vous , je pratique des sports intensifs, tels que le Kite et la course à pieds, plusieurs fois par jour et là encore, le ventre vide .
    Je me porte parfaitement bien, je pousse mème jusqu’à des jeûnes de 24 ou 48 heures, plusieurs fois par an.
    A bientôt et encore merci pour ce témoignage .
    Nicolas

    • Karine   •     Auteur

      Bonjour Nicolas,

      Merci pour votre message et pour votre témoignage.

  10. Olivier   •  

    Bonjour Bernard
    votre témoignage est très intéressant
    J’ai moi-même tenté l’experience en sautant le repas du midi tout en travaillant après avoir fait un jeûne de 48h.
    mais je reconnais que lorsque je fais un travail physique j’ai besoin de manger le midi.
    j’aimerai faire comme vous et ne manger que le soir mais comment y arriver?
    Croyez-vous qu’il y ait plusieurs régimes alimentaires qui conviennent à différentes personnes ou pensez-vous que votre régime alimentaire est universel et convient à tout le monde?
    Il faut tout de même que je vous dise que suis maigre (180cm pour 60kg) et que j’ai souvent des fringales.
    Merci beaucoup

    • Karine   •     Auteur

      Bonjour Olivier,
      Dans nos pays industrialisés, la suralimentation est devenue la norme. On n’a pas « besoin » de manger plusieurs fois par jour, il s’agit seulement d’habitudes et d’envies.
      Mais il est difficile de changer ses habitudes !
      Les problèmes de poids, que ce soit surpoids ou sous poids, sont des signes de déséquilibre dans notre organisme et qu’il faut chercher à améliorer son état de santé.
      Je vous invite à regarder la vidéo de la conférence de Bernard : cliquez ici

  11. Messa   •  

    Bonjour.
    Moi personnellement c est le petit déjeuner que je ne peux pas sauter parcontre en général je reste sans manger pendant 6h à 8 heures à peu près et je prends un repas vers 18,19h et si entre temps j ai grignote un petit truc sa prolongé jusqu’au 20 ou 21h.mais pour la perte de poids c est presque pareil c est bizarre.

    • Karine   •     Auteur

      Merci pour votre commentaire.
      Le but de ne prendre qu’un repas par jour n’est pas de perdre du poids même si cela peut être une conséquence étant donné qu’on mange en général moins.
      L’objectif est de disposer d’un maximum d’énergie pour ses activités quotidiennes en évitant de cumuler digestion et activité, la digestion demandant de l’énergie, énergie qui n’est donc plus disponible pour les muscles et le cerveau !

  12. mumen   •  

    En assez bon accord avec vos remarques. Normal, je pratique le jeûne et le jeûne quotidien depuis plus de dix ans.

    J’ai déjà constaté les même choses que vous en randonnée, par exemple 1200 m de dénivelé montant et retour : le montagnard et les jeunes étaient à la ramasse à mi-descente (petit-dèj au réveil, banane avant de marcher, pain, fromage et dessert au sommet) alors que j’étais à jeun et en forme tout le temps.

    Moi, le vieux un peu à la traîne dans la montée, j’ai exploré le coin pendant chacune des poses, j’ai fait le tour du lac quand ils mangeaient, et je gambadais encore tout rempli de curiosité pour la beauté du monde, alors qu’ils s’affalaient pour souffler, épuisés à mi-descente, mangeant un ultime encas « pour tenir », rêvant de douches et de fauteuils confortables, déjà plus là…

    J’ai raconté ça un jour à un militaire de carrière. Je lui ai dit l’absurdité que c’était de donner du travail de digestion au corps alors qu’on va faire du physique intense… La digestion est remise à plus tard : on va balader une matière contre productive dans le bide toute la journée de marche forcée. Il m’a regardé sans rien dire, scotché, c’était tellement évident…

    • Karine   •     Auteur

      Merci pour votre message et votre beau témoignage.

    • Karine   •     Auteur

      Je vous conseille vivement de faire l’expérience. Rien ne vous empêchera de revenir à vos anciennes habitudes si cela ne vous convient pas mais je suis persuadée qu’après avoir tenté l’expérience, on ne peut qu’être convaincu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.