Un seul repas par jour, le soir, le meilleur rythme alimentaire

Voilà des dizaines d’années que je ne mange strictement qu’une fois par jour, le soir, lorsque j’en ai fini avec mes activités et obligations diverses.
Je pratique aussi des sports intensifs par tous les temps et toutes les températures, sans avoir mangé donc, depuis parfois plus de 24 heures.
Je ne bois pas non plus car je n’ai jamais soif. J’ai expliqué ça dans un article qui a fait sensation.

J’ai tourné très spontanément cette vidéo lors d’un séjour à la montagne avec mon club l’hiver dernier. On skie 7 heures par jour.
Tous mes amis ne manquent pas de démarrer la journée avec un gros petit-déjeuner, et s’arrêtent aussi à midi pour aller se remplir à nouveau la bedaine, maintenant ainsi leur organisme dans un état de digestion permanente.
Moi, je continue à skier, sans boire, sans manger et avec une énergie formidable jusqu’au soir.
Tous ceux qui se sont libérés de cette habitude sociale des 3 repas par jour savent qu’on est beaucoup plus en forme si on ne mange pas.

La digestion prend de l’énergie.
Si vous observez la nature, le règne animal,  on voit bien qu’on n’est pas fait pour être actif lors de la digestion.

Les bébés, lorsqu’ils ont tété, s’endorment. Avec encore parfois le téton dans la bouche !

Les animaux, après avoir mangé, vont s’isoler et dorment.

Que font les gens qui sont encore un peu à l’écoute de leur corps après avoir mangé ? La sieste !

La nature nous envoie ainsi des messages clairs que nous nous entêtons à ignorer. Bien sûr, nous nous croyons tellement plus intelligents que la Nature !

Nous, nous voudrions manger beaucoup le matin, et après, être actifs : aller travailler et envoyer nos enfants à l’école. Et patatras ! Vers 11 h du matin, ils entrent en hypoglycémie, qui est la conséquence directe de l’hyperglycémie du petit déjeuner. Moi je ne suis jamais en hypoglycémie parce que j’ai un métabolisme parfaitement réglé. Et je n’ai pas faim.

Je suis vraiment persuadé que cette habitude de vie, qui consiste à ne manger strictement qu’une fois par jour est en grande partie responsable de ma libération de tous mes problèmes de santé.

Même en skiant toute la journée par des températures négatives, je n’ai pas froid.
En été, il peut faire cinquante degrés en plein soleil sur un court de tennis, je n’ai pas trop chaud.

Ne me croyez pas sur parole, essayez ! En commençant par sauter le petit déjeuner.

Je rencontre beaucoup de gens qui, après avoir adopté ce rythme de vie, reconnaissent : « c’est formidable, j’ai beaucoup plus d’énergie qu’avant ! »
Forcément, la digestion demande une forte dépense énergétique et donc la nature nous impose une sieste ou au moins un repos après le repas.

Moi quand j’ai fini ma journée, quand je n’ai plus de soucis, je prépare mon repas et je mange l’esprit détendu. Ensuite je peux me reposer, aller au lit quand je veux, en écoutant mon corps.

C’est une hérésie de manger alors qu’on a encore des activités physiques ou mentales prévues. Aucun sportif ne mange avant une compétition ou un entraînement.
Je parle ici des champions, pas des sportifs du dimanche qui, pour la plupart, n’ont aucune notion d’hygiène alimentaire…

Voilà une habitude qui mérite vraiment d’être explorée.
Souvenez-vous : pour obtenir quelque chose qu’on n’a jamais eu (comme la santé, l’énergie, la joie…), il faut nécessairement faire quelque chose… qu’on n’a jamais fait ! (loi du karma, ou de cause et effet).

Détachez-vous de votre dépendance à la nourriture !
Le choix vous appartient… A vous de voir. Pour moi, c’est tout vu !

 

Vous avez apprécié cet article, je vous conseille de lire :
Boire 2 litres d’eau par jour? Foutaise ! Je ne bois jamais, et c’est très bien ainsi. Je vous explique…

P.S. : Si vous avez des questions ou des commentaires sur cet article, je serai heureux d’y répondre. Postez-les ci-dessous, plutôt que sur Facebook, où ils auront de fortes chances de passer inaperçus.