Boire 2 litres d’eau par jour? Foutaise !
Je ne bois jamais, et c’est très bien ainsi.
Je vous explique…

Ne pas boire est normal

Je suis conscient de mettre les deux pieds dans le plat avec ce titre provocant qui ne manquera pas d’interpeller plus d’un lecteur victime de l’imbécile injonction généralisée à « boire beaucoup » – de l’eau, bien sûr – encore heureux 🙂

Le sujet est clos, et ne prête à aucune discussion.
Tout le monde est d’accord : « il faut boire autour de 2 litres d’eau par jour », selon la pensée unique du nutritionniste moyen dont la caractéristique principale est d’être en panne permanente d’inspiration. Vous savez, ceux qui affirment qu’« il faut manger de tout »… (J’ai commenté cette phrase idiote dans mon livre Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps.)

Et la plupart des journalistes relaient cette pensée unique, sans se préoccuper d’aller chercher plus loin que les recommandations affligeantes relayées par les nutritionnistes précédemment mentionnés.

Pourtant, je le répète, je ne bois jamais.
Pourquoi ?
Rien de plus simple : je n’ai jamais soif !
Loin de moi l’idée de me faire violence ou de me forcer à ne pas boire. (Et puis quoi aussi !)

Oui mais dit-on, « il ne faut pas attendre d’avoir soif ; il faut se forcer à boire, parce que c’est important ».
Ces propos imprécatoires sont dénués de tout fondement scientifique, et simplement de toute logique.

Je n’ai encore rencontré personne qui sache m’expliquer pourquoi je devrais prendre plus de liquide que mon corps ne m’en demande.
Encore une fois, l’être humain se veut plus intelligent que la nature.
Il ne comprend rien à ses lois, ne s’y intéresse pas beaucoup, et voudrait leur substituer le produit de son mental perturbé.

Personnellement, je préfère de loin écouter les messages que mon corps me transmet.
La nature sait mieux que nous ce qui est bon pour nous.
C’est incontournable.

Hiver comme été. Je ne prends pas d’eau, pas d’alcool, pas de thé, de tisanes, de café, pas de jus, pas de smoothies, pas de lait… RIEN.

J’ai participé cet été à quelques tournois de tennis par des températures extérieures frisant les 50 ° C en plein soleil.
Je n’ai jamais soif. Je rafraîchis et humidifie mon visage, mon cou, mes cuisses, mais je ne ressens pas le besoin de boire.
Mes adversaires, eux, n’ont le plus souvent pas assez d’une bouteille de 2 litres pour finir la partie.

Il faut donc conclure que j’ai suffisamment d’eau dans mon corps.
Mais alors, d’où vient-elle ?!
D’après vous…
Si si, réfléchissez un peu, vous allez trouver tous seuls !

Réponse : forcément de ce que je mange !
Et qu’est-ce que je mange ?
Des fruits et des végétaux crus.

Combien y a-t-il d’eau dans les fruits et végétaux crus ?
Entre 79 et 96 %.
Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, il y a davantage d’eau dans la plupart des légumes que dans les fruits. Mais peu importe dans le cadre de cet article.

Lions buvant au point d'eau

Lions buvant au point d’eau

Exemple du règne animal

Observons nos amis les animaux : dans nos pays tempérés, ils ne boivent jamais.
J’ai des ânes, des brebis, des chèvres et je le vois bien. Je leur mets toujours de l’eau à disposition, mais son niveau ne baisse pas.
Les animaux qui vivent dans la nature ne doivent boire que lorsque l’herbe fraîche fait défaut et que les températures sont très élevées, dans les zones désertiques.
Tout comme les hommes, un animal qui reçoit un aliment idéal, frais, cru, dans son état naturel, n’a pas soif et ne boit pas.

Les animaux familiers, eux, boivent parce que nous leur donnons une nourriture sèche, industrielle, cuite.

La nature fait toujours parfaitement les choses. A chaque saison, elle nous offre son abondance de fruits et végétaux divers, parfaitement indiqués pour maintenir une santé florissante.

L’eau contenue naturellement dans les fruits et végétaux crus est organique (pas minérale).
Elle transporte des sucres, des acides aminés, des vitamines, des sels minéraux.
Cette eau est la plus assimilable et la plus riche pour hydrater l’organisme. Elle est parfaitement adaptée à ses besoins.

Sauf pathologie particulière, la soif est le marqueur le plus simple et le plus fiable pour juger de la qualité d’un régime alimentaire.
Si vous avez soif, c’est que vous ne mangez pas assez d’aliments végétaux vivants (crus).

Une étude conduite par des chercheurs de l’école de médecine de l’université d’Aberdeen (2009) a montré qu’un morceau de melon ou de concombre après une séance de sports hydrate 2 fois plus qu’un verre d’eau.
Je n’aborderai pas ici le sujet des mal-nommées « boissons énergétiques » des sportifs, purs produits d’un marketing forcené et prédateur, totalement ignorant des lois de la santé et indifférent aux considérations de santé publique.

L’eau contenue dans les aliments crus est bien plus bénéfique et désaltérante que toute autre eau consommée seule, quelle soit minérale, de source, du robinet, ou du puits de votre jardin.

Lors de mon unique repas quotidien, je consomme plus d’1 kilo de fruits frais, et un grand saladier de végétaux crus de saison.
Mon organisme dispose ainsi en permanence de tout le liquide dont il a besoin.

La meilleure preuve en est que dans certaines circonstances exceptionnelles, lorsque je suis amené à sortir de mes habitudes et à partager un repas cuit, je sais que je vais avoir soif.
Et ça ne manque pas, car la cuisson élimine l’eau naturelle des aliments.
Et donc à ce moment-là, si j’ai soif, je bois, bien sûr, et autant que mon corps me le demande.

Sauf pathologie particulière, la soif est le marqueur le plus simple et le plus fiable pour juger de la qualité d’un régime alimentaire.
Si vous avez soif, c’est que votre régime n’est pas naturel. Vous ne mangez pas assez d’aliments végétaux vivants (crus).

Il n’est pas normal d’avoir soif. Mangez sainement et vous vous libérerez du besoin permanent de boire quelque chose, dont sont victimes énormément de gens.

Ne me croyez pas sur parole ! Essayez, et vous constaterez ce fait par vous-mêmes.

Et surtout, ne vous laissez pas/plus influencer par les poncifs propagés par les médias grand public. « Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils finissent par avoir raison ».

Je reviendrai dans un autre article sur les dangers d’une surconsommation d’eau et de liquides divers.

* * * * * * *

20 commentaires

  1. Tony   •  

    Bonjour
    C’est tellement évident d’aller une fois ou deux par semaine à la ferme;d’arrêter d’aller dans ces supermarchés qui vendent la mort et la maladie…
    Mangez tous 1kg de fruits et légumes frais tous les soirs Et vous verrez bien que c’est une évidence, vous ne pourrez plus faire marche arrière tellement ça change la vie!
    La première semaine est difficile mais dès la deuxième on est déjà mieux, la différence est incroyable!
    N’oubliez pas que les romains se sont passés de médecins pendant 10 siècles en mangeant des choux…
    sinon Vous pouvez continuer à aller dépenser tout votre argent dans ces supermarchés de mort à acheter des poissons à vos gosses sous forme de bonbons à vous rendre malade au sucre mais ne venez pas vous plaindre lorsque le cancer frappera à votre porte.

    • Karine   •  

      Bonjour Tony
      Merci beaucoup pour votre message.
      Effectivement, aller directement à la ferme acheter ses produits est le plus sain, même si tout le monde n’a pas la chance d’avoir une ferme à proximité de chez lui.
      Où que l’on soit, il y a toujours moyen de trouver des fruits et légumes de saison et de qualité pour se nourrir le plus sainement possible.

  2. CdC   •  

    Bonjour M Claviere, j’ai souvent entendu et lu que manger trop de cru irrite les intestins…donc comment (si c’est vrais) ne faire qu’un seul gros repas à base de fruits et légumes en sachant que nos organes digestif vieillissent en prenant de l’âge…je ne comprend pas très bien…cela fait des années que je regarde les vidéos de Thierry Casasnovas, j’aime beaucoup ses vidéos et il m’a donné envie de jeûner…mais je n’arrive pas à changer radicalement d’alimentation…je pense que la peur joue un grand rôle (et si ils avaient tort? Tu ne connais pas réellement ces gens et peut être que les  »regimes » qu’ils proposent ne sont bon que pour eux et pas pour un grand nombre d’individus ect )bon par contre j’ai arrêter le petit déjeuner depuis 2 ans , j’ai toujours une sensation de faim tout de même mais vu que je suis au boulot du coup je n’y pense pas est-ce normal? Juste la sensation d’un ventre vide qu’on appelle à tort la faim?

    • Karine   •  

      Effectivement, les barrières mentales sont fortes, érigées par la peur, les habitudes, l’entourage et tous les messages qu’on entend encore quotidiennement dans les médias ou autres.
      Ne croyez pas ce que vous lisez ou entendez, expérimentez par vous-même et observez les effets sur votre corps, votre mental, votre niveau d’énergie…
      Si vous n’arrivez pas à faire un changement radical, faites le progressivement.
      Libérez-vous de la peur en vous disant que vous êtes libre. Libre de poursuivre l’expérience, libre de l’arrêter quand vous voulez, libre de revenir à vos anciennes habitudes…

  3. Haberer Marie-Claire   •  

    J’ai lu votre livre depuis un an déjà et suis en train de la relire au ralenti.
    J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire et j’ai envie de le faire lire à tous mes amis et à mon médecin aussi. Je ‘ai fait qu’un petit jeune au début en mangeant quand même une pomme à midi et une le soir.
    Mon petit déjeuner se resume à deux pruneaux et un verre de jus d’orange. Midi et soir c’était crudité surtout salade de carotte et salade verte. J’ai perdu mes 7 kg en trop en très peu de temps.,
    depuis l’hiver je mange aussi à midi plutôt des légumes cuits et le soir crudités, une pomme ou un fruit avant chaque repas. Je n’arrive pas à ne faire qu’un repas par jour.
    J’aimerai bien faire un jeûne (peut-être que de trois jours) mais un jeûne guidé avec d’autres. J’habite à Obernai , y a-t-il un centre pas trop loin de chez moi?

    Merci pour votre livre

  4. Anonyme   •  

    Hola 🙂

    Encontré un vídeo suyo en mindalia y ha sido un descubrimiento genial para mi, gracias por toda tu información, seguiré mirando todo lo que escribes.

    Merci beaucoup.Noemi. Madrid.

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      Hola Noemi. Uy, lo siento, no había visto tu mensaje. Muchas gracias por tus palabras de aprecio. Aprovecho la ocasión para señalarte que organizo un gran evento el verano que viene. Mira: http://www.CruzadaporlaSalud.org
      ¡Hasta luego!

  5. usty   •  

    Bonjour
    Je viens apporter mon témoignage
    Cela fais presque 10 ans, lors d’un repas, alors que j’étais en train de boire de l’eau, un de mes amis de m’expliquer que lorsque l’on boit en mangeant, on dilue les aliments dans l’estomac, donc j’ai pris rapidement l’habitude de ne plus boire en mangeant, et bizarrement je n’avais pas soif entre les repas, et ainsi en très peu de temps ne plus boire une goutte d’eau, et depuis 10 ans je n’éprouve aucune soif.

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      Bonjour Usty.
      Ton ami avait raison, selon ce que l’on sait aujourd’hui sur l’alimentation saine. Mais comme tu ne précises pas ce que tu manges, j’espère que ton absence de soif est le résultat d’une alimentation largement crue, et donc pleine d’eau organique, comme je le précise dans l’article.
      … ?

  6. mallet   •  

    Bonjour,

    Je fais également qu’un seul repas par jour depuis 4/5 ans sauf le week-end (suis mère de famille, citadine et travaillant). Nous mangeons beaucoup de cru. Instinctivement, j’ai arrêté de boire systématiquement depuis quelques mois car je n’en ressentais pas le besoin

    Mes urines qui étaient relativement claires sont très foncées depuis. Merci de me confirmer la normalité de cet état de choses.

    Bravo

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      Bonjour mallet.
      Il est impossible de faire ici un diagnostic sur la qualité de tes urines en fonction de ton régime alimentaire, que tu ne précises pas d’ailleurs vraiment. Ce ne serait pas raisonnable.
      Personnellement, en ne buvant jamais, comme je l’explique dans l’article, mes urines sont claires, abondantes et très peu odorantes.
      Si tu as une inquiétude, je te conseille d’aller faire un bilan pour te rassurer en consultant un bon naturopathe (médecin ou pas).

  7. BRIGITTE BELLAICHE   •  

    Merci pour votre blog , vos articles qui nous éclaire sur nos erreurs
    Merci pour tous les bons produits que je peux trouver sur nature et partage

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      C’est gentil Brigitte, les messages comme le tien sont ma récompense.
      Bonne route à toi vers la santé et la Joie.
      … Personnellement, je n’utilise jamais le mot « erreur »…
      Je trouve qu’il ne veut rien dire. La vie n’est pas faite de 2 listes : les choses qu' »il faut faire », et les choses qu' »il ne faut PAS faire »…
      Ce serait si facile ! Tout le monde choisirait la « bonne » liste !
      D’abord, nous sommes tous différents ; et chacun choisit (plus ou moins consciemment…) les expériences qu’il/elle souhaite faire.
      Ce qui compte, ce n’est pas de « bien faire » ou « mal faire », c’est de tirer les leçons de toutes les expériences que nous choisissons de vivre, en toute conscience.
      C’est ainsi que nous évoluons… Car le but de la vie est bien d’évoluer vers plus de conscience, plus d’amour, pour réaliser le soi.
      Lecture indispensable sur ces questions fondamentales (livret à 2 euros) :
      https://www.docteurnature.boutique/evangile-essenien-esoterisme/173-enseignements-de-la-sagesse-eternelle.html?ref=3974

  8. clara   •  

    Merci,je ne sais pas comment le dire ,je jeûne plus ou moins depuis un mois déjà ,en mangeant que des crudités en un seul repas par jours ,et je m’inquiétais que je n’avais jamais soif ,et je me disais (Oh mon Dieu je devrais boire plus ,ce n’est pas bien ce que je fais),et là je tombe par hasard sur votre blog, et Alléluia ! Vous m’ouvrez les yeux sur les fondements même,et vous m’apportez la réponse à ma question .Donc encore Merci.

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      C’est toujours une grande joie, Clara, que d’être l’instrument d’une prise de conscience… Merci d’avoir témoigné. Tu rends service à d’autres qui peuvent se poser la même question. 🙂

  9. Anonyme   •  

    J’ai mangé cru pendant 3 ans -hélas j’ai arrêté stupidement et maintenant je n’arrive plus à me passer de vinaigrette et je tombe dans le cuit –
    Pendant cette période je n’ai jamais eu soif. Personne n’avait soif. Quelqu’un est passé et a institué de boire le matin… idiot.
    2 l par jour ! Ils avaient dit 1l, puis 1,5 l et maintenant 2 l. Ils sont je pense payés par les lobbies pharmaceutiques… Je ne me souviens pas d’avoir entendu quoique ce soit de sensé de la part des nutritionnistes.

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      Bonjour… ?
      Merci pour ton retour.
      Bon, la vinaigrette, ce n’est pas le pire. 🙂 Tout dépend de ce que tu y mets…
      Effectivement, la vie nous apprend à penser par nous-mêmes.
      Mais détends-toi. Cool, relax.
      Pardonne aux « nutritionnistes », et pardonne-toi aussi à toi-même.
      Sinon, aucun progrès n’est possible.
      Bonne route vers la santé et la joie !

  10. Anonyme   •  

    effectivement ça fait du sens ! on n’y pense même pas lol

  11. Anonyme   •  

    Bravo !
    Cet article m’as ouvert les yeux !

    • Ridel   •  

      Bonjour Mr Claviere,
      J ai découvert le cru avec Irène grosjean en août dernier .depuis j ai adopté le régime du vivant et j ai fait mon premier jeune en septembre chez Christian Boniteau a bayons .´, endroit super et belle expérience , j ai perdu 10 kilos j ai gagné en énergie j étais tres motivée car j ai deux maladies auto immune maladie d hashimoto et diabète de type 1 déclenché à 45 ans j ai 53 ans.
      Avez vous du recul avec des personnes ayant ces maladies et les maladies ont elles disparues ?
      Je fais germées mes graines et je jais des légumes lacto fermentées .je souhaiterai savoir me servir d un déshydrater et acheter le bon produit ,
      J aimerais savoir si vous connaissez un endroit pour refaire un jeune proche du 64 , ala montagne de préférence l altitude m apporte bcp! J habite a St jean de luz ,
      J aimerais vous rencontrer .
      Merci pour votre réponse
      Bien à vous ,
      J ai dévoré votre livre grâce a Christian !
      Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.