Elaura, 16 ans –
de la souffrance à la santé

Elaura sur le chemin de la santé

Voici le témoignage bouleversant que j’ai reçu d’Elaura, rencontrée sur un salon à Toulouse. Fortement handicapée par de nombreux problèmes de santé graves et douloureux, la médecine officielle ne parvenait pas à la soulager.
Elle finit par comprendre les causes de la maladie et entreprend de modifier ses habitudes alimentaires et son mode de vie. Les résultats sont immédiats.
Elaura vit aujourd’hui en parfaite santé.

 

Bonjour Bernard.

Vous m’avez proposé de rédiger un témoignage sur ma santé et mon évolution et j’accepte avec joie.

Depuis mon plus jeune âge, je suis une grande sportive avec une alimentation déplorable (riche en sucre, en gluten, en lait, en produits industriels…).
J’ai toujours eu des problèmes intestinaux et pour moi c’était un état normal.

Mes parents déjà un peu sensibilisés sur l’alimentation me proposent vers l’âge de 11 ans d’arrêter le lait ; aussitôt, mes flatulences disparaissent mais pas mes constipations chroniques.

Puis le médecin me diagnostique un début d’asthme. La même année j’ai eu mes premières règles qui sont devenues de plus en plus douloureuses et très abondantes (qualifié plus tard d’hémorragie) au point où il m’était impossible de marcher ou de bouger.

Cela a donc nécessité une prise d’antidouleurs puissants à longueur de temps, jusqu’au jour où j’ai dû aller aux urgences pour des douleurs plus importantes. Analyses sur analyses, on me diagnostique un kyste ovarien, celui-ci avait éclaté et a déclenché une douleur insoutenable. Pour moi la douleur menstruelle était normale, alors que PAS DU TOUT.

Par la suite j’ai pris rendez-vous chez la gynécologue qui m’a prescrit la pilule, malgré mon refus et celui de ma famille. Mais j’ai accepté de la prendre (faisant confiance à la blouse blanche).

Cette prise a très rapidement déclenché de nombreux effets secondaires :
– Irritabilité à longueur de temps,
– Sommeil pauvre,
– Maux de tête incessants,
– Crises d’angoisse allant jusqu’à l’insomnie toutes les nuits.

Au bout d’un mois, j’ai arrêté de moi-même ce poison qui me rendait malade et j’ai consulté une endocrinologue qui m’a prescrit un autre traitement hormonal.
Bien évidemment, d’autres effets secondaires se sont fait rapidement ressentir.

Peu de temps après, mon endocrinologue m’informe que si la douleur et mes hémorragies avaient continué dans cette voie, il aurait fallu m’enlever l’utérus car il serait trop endommagé.

Entre temps j’ai eu la grippe, dont les symptômes étaient censés disparaître en 4 jours, mais j’ai eu des complications, un énorme œdème s’est formé sur mes cordes vocales, je suis restée alitée 15 jours !

Mon système immunitaire était HS, j’étais très souvent malade !
Entre les diarrhées, les constipations, les douleurs et hémorragies menstruelles, mes allergies à la poussière et au pollen, être souvent malade et mon alimentation pauvre, ce n’était pas la grande forme.

Vers 13 ans, je décide de me mettre à la vraie musculation, ce qui m’a permis de commencer à m’occuper de mon alimentation mais sans grand succès car j’étais véritablement accro au sucre, donc beaucoup de frustration et une sorte de boulimie. Dès que je mangeais quelque chose de pas bon, j’allais immédiatement faire beaucoup beaucoup de sport.
J’étais en train de m’épuiser de plus en plus, jusqu’à ressentir une pression anormale dans la poitrine.

Et puis un jour de novembre 2015, mon père est tombé sur une vidéo de Thierry Casasnovas au titre accrocheur « Ce jus peut sauver votre vie ! ». Toute la famille s’est mise à boire des jus et mon alimentation a commencé à changer.

 

Ma nouvelle vie commence

En route sur le chemin de la santé !

Je me suis plongée dans les livres sur l’alimentation saine (jusque-là, je ne lisais presque jamais, je détestais ça !) :

EAT: Chronique d’un fauve dans la jungle alimentaire de Gilles LARTIGOT
Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps de Bernard CLAVIERE
Le charme discret de l’intestin de Julia ENDERS
Changez d’alimentation du Pr Henri JOYEUX
L’alimentation ou la troisième médecine de Jean SEIGNALET
– et d’autres livres sur le lait, sur le soleil, sur le gluten…

J’ai appris énormément de choses sur la santé et maintenant je fais des jeûnes de 36 heures de temps en temps.

La nature, source universelle de santé

La nature, source universelle de santé

Suivant vos conseils, Bernard, j’ai commencé par supprimer le petit déjeuner et ensuite le repas de midi. Comme vous, je ne mange plus qu’une fois par jour, le soir.
Résultat : mes journées sont très plaisantes, une grande forme, aucune sensation de faim et mes compétences sportives et intellectuelles ont triplé (meilleure compréhension et concentration en cours).

Je mange le midi de temps en temps (quand je suis invitée) et m’accorde également un « cheat meal » (bonbon, hamburger fait maison, frites, pancake fait maison…) quand l’envie me prend (1 fois toutes les 2 semaines environ)
Petite anecdote mon poids est parfaitement stable, je n’ai pas pris ni perdu un seul kilo.

Mon alimentation aujourd’hui (septembre 2016) est sans gluten, sans lait, sans produits industriels et je mange du cru à tous les repas.

Ma santé est excellente ! Je ne fais plus d’asthme, je n’ai plus de maux de ventre et je ne suis plus en état hémorragique pendant ma période menstruelle, plus de maux de tête, plus de diarrhées ni constipation, plus aucune allergies, pratiquement aucun bouton d’acné.
Niveau sport, je pratique la « VRAIE » musculation et je cours environ 5 fois par semaine, à jeun car beaucoup plus d’énergie et de force !

Tous mes problèmes étaient dus à mon alimentation, car tout ce qui est « mal bouffe » est plein de perturbateurs endocriniens.

J’ai adopté mon nouveau mode de vie depuis 8 mois et pour rien au monde je ne retournerais en arrière. Je n’ai jamais atteint un tel état de santé.
Pour info, cela fait un an que je ne suis pas allée chez le médecin et je compte bien ne pas y retourner de sitôt.

Toutes les connaissances que j’ai acquises m’ont donné envie d’aller plus loin et d’en savoir plus sur l’entité complexe et merveilleuse qu’est l’être humain !

Je ne suis plus du tout la même et je dis adieu avec un grand plaisir à mon ancienne moi !

Ma vie malgré mon jeune âge a totalement changé et je remercie tous les auteurs des livres et de vidéos qui m’ont aidée dans cette démarche de retour vers une santé de fer.

Notamment vous Bernard Clavière, j’ai été ravie de vous écouter en conférence sur le salon BIO Bien-Etre et Thérapies à Toulouse et de vous rencontrer ensuite, car votre livre a été décisif dans mon changement de vie.

Bonne continuation dans votre démarche qui sauve beaucoup de personnes de la maladie (à commencer par MOI !)

Elaura, 16 ans
TOULOUSE

NB : Les images illustrant cet article ne sont pas des photos d’Elaura.

8 commentaires

  1. PATRON Danielle   •  

    Merveilleux ce temoignage surtout pour une fille si jeune. Elle a su reprendre sa vie en main avec beaucoup d’intelligence, comme ce serait merveilleux si les êtres humains réagissaient de la sorte mais qui sait peut-être un jour viendra où le monde changera en bien. ……

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      Bonjour Danielle. Merci pour ton commentaire. Je partage ton enthousiasme, mais le mien va plus loin : ma perception est que le monde est DÉJÀ en train de changer, que ce changement s’accélère, et que chaque jour qui passe est meilleur que le précédent. Tu me diras que c’est toujours une question d’être optimiste ou pessimiste. Je t’assure qu’il y a un sacré paquet de raisons objectives d’être optimiste… 🙂
      Encore faut-il des yeux pour voir et des oreilles pour entendre…

  2. Gas dominique   •  

    Très beau témoignage , mais je souhaitais savoir si autant de fruits et de légumes en un seul repas le soir ne dilate pas l’estomac ,causant ainsi une gêne..
    Après m’être bien informée,Je souhaite vivement m’initier à cette nouvelle hygiène de vie.
    Merci pour tout ce beau travail .

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      Bonjour Dominique.
      Elaura ne précise pas les quantités d’aliments qu’elle prend, donc je ne sais pas d’où vient ton inquiétude.
      Je parlerai donc de mon expérience personnelle d’un repas unique par jour depuis plus de 40 ans.
      Il n’est pas du tout nécessaire de manger beaucoup lors de ce repas, comme si l’on voulait manger en une seule fois l’équivalent de 3 repas !
      Globalement, l’espèce humaine mange à peu près 4 fois plus que nécessaire. Il y a donc une grosse marge pour diminuer la ration quotidienne.
      On est loin de s’imaginer le peu de nourriture dont nous avons besoin. Surtout bien sûr si celle-ci est de qualité « 3 V » – végétarienne, variée et vivante (crue, fraîche).
      De plus, en mangeant lentement, en pleine conscience, en mastiquant correctement, la sensation de satiété survient naturellement et on mangera beaucoup moins.
      Ensuite, il est bon de se mettre des coups de pied au derrière pour supprimer tous les petits grignotages tout au long de la journée.
      Pour moi, ça ne me demande aucun effort ; je suis incapable de prendre quoi que ce soit – liquide ou solide – en dehors de mon seul repas du soir.
      J’y reviendrai bientôt dans un nouvel article ici.
      Merci à toi pour ton appréciation, et bonne route vers la santé et la Joie.

  3. Sab   •  

    Génial, tu nous inspires à changer.

  4. Saccaro   •  

    Témoignage très touchant et surtout très mature d’ Elaura qui a juste 16 ans !!!
    Encore une fois, la médecine montre son manque d’intérêt pour le fonctionnement naturel de l’humain mais la connaissance arrive chez chacun d’entre nous et nous permet de reprendre notre pouvoir.

    Bonne connaissance à chacun

    Joseph

    • Bernard Clavière   •     Auteur

      Oui Joseph, c’est très juste. Nous vivons une époque passionnante où la connaissance devient accessible à tous, ce qui permet aux « gens du peuple » – toi, moi – de se réapproprier la pleine responsabilité de la gestion de notre vie, sur tous les plans – politique, social, économique, spirituel, sanitaire…
      C’est très excitant !

  5. Anonyme   •  

    Quel beau témoignage ! Bravo Elaura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.